Bouton facebook
Bouton twitter
Bouton pinterest
Le Comptoir du Bain

Tout savoir sur le savon de Marseille

Son origine

Vous souhaitez en savoir plus sur le savon traditionnel de Marseille ?

Son histoire a traversé des millénaires.

Tout a commencé dans l’Antiquité, sur les bords de la Méditerranée, avec le savon d’Alep (ville de Syrie).

Le savon est à la base, un mélange de suif, de cendre, parfois même de graisse de chèvre qui sert à tout dans la maison…

Au Moyen-âge, le procédé de fabrication est inventé. Disposant des matières premières en abondance, comme l’huile d’olive, le sel et la soude, la Provence est alors la région de la savonnerie par excellence. Ce n’est que plus tard que l’huile de coprah, par exemple, affinera la recette originelle.

Au XVIIe siècle, Marseille devient la seule ville de France à pouvoir fabriquer du savon dont les règles sont fixées par le Roi Soleil. On donne alors le nom de savon de Marseille à la méthode de fabrication.

Au fil du temps, le savon de Marseille acquiert sa notoriété.

Au XIXème siècle, l’industrie de la savonnerie se développe et s’organise. Marseille reste le principal lieu de production avec plus d’une dizaine de savonneries.

Aujourd’hui, le savon de Marseille éveille toujours l’intérêt, il est reconnu dans le monde entier et il est notamment très apprécié pour ses qualités écologiques.

Sa fabrication

Le traditionnel savon de Marseille est fabriqué en chaudron, c’est davantage une méthode de fabrication qu’une formule chimique.
Allons voir ensemble plus en détails les différentes étapes…

L’empâtage : 
Les huiles végétales et la soude sont chauffées et portées à ébullition dans le chaudron. C’est le processus de saponification qui va former peu à peu une pâte à savon.

La cuisson :
On ajoute ensuite de la soude en excès afin de saponifier, c'est-à-dire avoir une réaction plus complète des matières grasses, qui n’auraient pas réagi au stade de l’empâtage. Ce mélange bout à 120°C pendant plusieurs heures.

Le relargage ou lavage :
La pâte est nettoyée plusieurs fois à l’eau salée afin d’éliminer la soude restante et séparer la glycérine qui sera ensuite retirée. C'est la délipidation du savon.

La liquidation :
La pâte est mise au repos, puis lavée à l’eau pure afin de débarrasser le savon de toutes impuretés et du sel en surplus. Dans le but de rendre le savon très fluide, le Maître savonnier réalise un dernier ajout d'eau et contrôle la neutralité parfaite de la pâte. Le savon prend forme…

Le coulage et le séchage :
La pâte fluide encore chaude est coulée dans des moules, bacs de refroidissement rectangulaires en ciment, pour une bonne homogénéité. Elle va durcir pour former une véritable chape de savon et sécher pendant 48h.

Le découpage et l’estampillage :
A l’origine, le savon solidifié était découpé en cubes, puis « marqué » en gage de garantie : 72% d’huile végétale. Ce pourcentage prouvait la qualité et le côté 100% naturel.

Aujourd’hui, le savon de Marseille peut prendre d’autres formes : savon liquide, galet…, afin de s’adapter à toutes nos envies !

Finalement, ce dernier doit donc attendre une semaine à 10 jours, le temps de toutes ces étapes, avant de pouvoir se retrouver dans notre salle de bain !

Son utilisation et ses bienfaits

Le savon traditionnel de Marseille est d'abord un produit d’hygiène corporelle doux, dont l’usage quotidien est connu depuis bien longtemps, en particulier pour les mains et le corps.

C’est un produit écologique, biodégradable, qui ne pollue pas l’environnement.
Mais savez-vous aussi que le savon de Marseille détient des supers pouvoirs ?
Il peut être utilisé comme nettoyant ménager et pour le lavage du linge. On s’en sert notamment pour laver les textiles fragiles et détacher efficacement. Il est recommandé pour le linge de bébé ou de personnes aux peaux sensibles, car il ne contient pas d’éléments allergisants.

Une petite plaie ? Pas de problème, le savon de Marseille est désinfectant.
Antimite, bactéricide, il a contribué à la baisse de la mortalité infantile au XIXe siècle.
Mis au fond du lit, il éviterait même d'avoir des crampes et des rhumatismes.
Incroyable, non ?

Faustine
Suivez-nous Facebook Twitter Pinterest Flux RSS

Le Comptoir du Bain est une marque française qui allie tradition, plaisir et modernité, pour offrir une large gamme de produits d’hygiène et de bien-être, colorés, parfumés et à la qualité optimale, dont les fameux savons de Marseille.